Chantier bassins d’orage

 

Tous les ans, depuis 2001, à partir du printemps les ouvriers de l’association entretiennent les bassins d’orage (B.O) de la ville de Laval et de Laval agglomération. Ce chantier est lié à une clause d’insertion, c’est-à-dire qu’il a pour but l’insertion sociale et professionnelle d’habitants de la Mayenne.

Le chantier

Les B.O recueillent les eaux drainées par la voirie et les accotements lors d’un orage. On en retrouve aussi bien en ville que le long des grands axes routiers.

BO Laval 1Leur rôle est double : stockage et/ou épuration primaire. Le stockage de l’eau permet de réduire les risques d’inondations des lotissements ou de la voirie lors des fortes pluies. Le second intérêt, est d’épurer les eaux qui se sont chargées de polluants de types hydrocarbures, pesticides, métaux… Dans certains B.O, des roseaux facilitent la filtration des eaux et de favorisent ainsi l’écosystème.

 

 

 

Pour assurer le bon fonctionnement duBO ouvriers bassin d’orage l’entretien doit être régulier et adapté. Le travail est essentiellement manuel car les B.O sont souvent inaccessibles, les pentes trop importantes et le sol trop humide pour des engins mécaniques . Ce chantier nécessite donc une bonne coordination des tâches. En général, les équipes sont composées d’une moitié de « coupeurs » munis de débroussailleuses et d’une autre moitié de « ramasseurs » avec les fourches ou crocs qui va acheminer les herbes coupées au camion. Les herbes ne sont pas laissées sur place car elles obstrueraient les canalisations lors de l’évacuation de l’eau et favoriseraient la vitesse de repousse. Ces herbes sont transportées chez un agriculteur, une fois décomposées elles serviront d’engrais et sont épandues une fois décomposées.

 

En 2013, GENIE entretien annuellement 30 B.O en 2 à 3 interventions avec des équipes de 7 personnes. Ce chantier représente 2 mois de travaux au printemps et 2 mois à la fin de l’été .